Appelez nous au 05.63.32.30.06
COVID 19

Le coronavirus c’est quoi ce virus ?

Hyper contagieux, les coronavirus se répandent très rapidement avec des risques de mortalité élevés chez certaines personnes fragilisées. Cette pandémie mondiale est une catastrophe humaine et sanitaire. Le confinement total est le seul moyen de lutter à ce jour !

Les différents types de coronavirus

Les coronavirus forment une famille de virus variés qui peut infecter aussi bien l’homme que l’animal. 

Les coronavirus humains causent principalement des infections respiratoires, allant du rhume sans gravité à des pneumopathies sévères parfois létales.

Le coronavirus signifiant « virus en couronne » est un virus avec une enveloppe en forme de couronne qui entoure son matériel génétique (ADN). Il se transmet très facilement par voie aérienne dans les gouttelettes de salive contaminées se trouvant dans les postillons, les éternuements, mais aussi la simple respiration à moins d’un mètre, d’où l’importance de se protéger avec le port d’un masque. Sa virulence est grande.

Les coronavirus ont été identifiés pour la première fois chez l’humain dans les années 1960. Il s’agit de virus causant des maladies émergentes, c’est-à-dire des infections nouvelles dues à des modifications ou à des mutations du virus.

Le coronavirus est un virus à ARN possédant un taux de mutation élevé. Les coronavirus sont présents dans de très nombreuses espèces animales et circulent assez facilement d’une espèce à l’autre ce qui peut entraîner la mort. Les coronavirus peuvent également infecter les hommes.

Le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) fut la première grave maladie infectieuse transmise par un coronavirus totalement inconnu qui apparut au XXIe siècle. Selon la terminologie médicale, on dit : « Qui émergea ». Et on parle à son propos de : « Virus émergent ». L’épidémie du premier semestre 2003 fut enrayée grâce à une mobilisation internationale sans précédent, suite à l’alerte mondiale déclenchée par l’OMS.

Elle a pu être endiguée par des mesures d’isolement et de quarantaine, exactement les mesures qui sont appliquées aujourd’hui avec ce nouveau coronavirus.

Le taux de létalité fut de 15% en 2003 avec le SRAS (774 morts déclarés), concernant en priorité les personnes immunodéprimées. Quel sera celui du coronavirus actuel ?

La pandémie progresse à grands pas, notamment dans les Pays Européens avec l’Italie, l’Espagne et le France…

En vérité, les choses ne sont pas si simples. Les coronavirus émergent suite à des mutations ou à des recombinaisons entre des virus existants qui engendrent des souches plus virulentes, ou bien parce que les conditions dans lesquelles ils ont existé pendant longtemps ont été modifiées. L’émergence est souvent provoquée par le passage d’un virus existant dans une population animale définie vers une autre espèce animale (dont l’espèce humaine).

Le franchissement de la barrière d’espèce est une source de maladies émergentes. Les réservoirs animaux les plus importants sont les rongeurs et la chauve-souris. Viennent ensuite les arthropodes (moustiques ou tiques par exemple). Le coronavirus actuel a sauté la barrière d’espèce d’un animal comestible encore non identifié, la civette sauvage mangée par les chinois peut-être, des civettes contaminées ayant été vendues en quantité au marché de Wuhan, mais nous ne savons pas précisément, à ce jour, quel fut l’animal contaminant.

Quel est le temps d’incubation ?

Le temps d’incubation, durée entre l’exposition au virus et à la manifestation des premiers symptômes, est évalué entre 3 et 5 jours dans la majorité des cas, mais peut durer dans des cas extrêmes de 12 et 14 jours.

Comment se transmet le coronavirus ?

Le coronavirus survit jusqu’à 3 heures sur des surfaces inertes sèches et jusqu’à 6 jours en milieu humide. Ainsi la transmission manu portée à partir de l’environnement est possible.

Les coronavirus se transmettent d’homme à homme lors de contacts rapprochés (se toucher ou se serrer la main par exemple) et par voie aérienne en toussant ou en éternuant. Toucher un objet ou une surface avec le virus dessus, puis toucher la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains peut aussi transmettre le coronavirus. Enfin, plus rarement la contamination peut se faire par contact fécal.

Lors d’un éternuement nous rejetons environ 2 000 minuscules gouttelettes dans l’air, chacune pouvant contenir jusqu’à 5 000 microorganismes dont les coronavirus. Il est donc présent dans l’air et il est important de respecter la distance de 1 mètre entre deux individus.

Quels sont les symptômes ?

Les manifestations du coronavirus font leur apparition moins de 24 heures après l’infection. Le plus généralement, il entraîne des maladies respiratoires légères à modérées comme le rhume avec des symptômes tels que :

  • Mal de tête
  • Toux sèche
  • Gorge irritée
  • Fièvre
  • Sentiment général de malaise
  • De nombreux autres signes apparaissent au cours des contaminations et sont maintenant reconnus :
  • Courbatures
  • Conjonctivite allergique bilatérale importante sans douleurs
  • Gastro-entérites : diarrhée, maux de ventre
  • Perte de goût et d’odorat soudaine
  • Chez les personnes âgées : confusion, délires, chutes inexpliquées
  • Et surtout dans les cas les plus graves : atteinte de voies respiratoires haute avec une bronchite ou des voies respiratoires basses avec pneumonie

Comment ne pas être contaminé ?

Vous pouvez être porteur sain du COVID-19, ne présentez aucun signe clinique mais le transmettez à vos proches et entourage, c’est pour cela qu’il faut rester confiné chez soi et ne sortir que pour s’alimenter et prendre son traitement médical habituel. C’est aujourd’hui le plus grand risque. Ne pas oublier les règles d’hygiène strictes.

Pour se protéger et protéger les autres :

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes
  • Utiliser les solutions hydro-alcooliques (SHA) très pratiques quand on ne peut pas se laver les mains, surtout à l’extérieur
  • Tousser ou éternuer dans votre coude et laver les vêtements le soir, utiliser un mouchoir à usage unique
  • Eviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche quand les mains ne sont pas lavées,
  • Eviter les contacts avec des personnes malades,
  • Porter un masque si vous êtes malade ou en contact avec des personnes fragiles.

 

Pourquoi porter un masque ?

L’objectif principal est de protéger notre système de santé et ses professionnels pour maintenir la prise en charge dans les hôpitaux et structures d’accueil d’urgence et la continuité des soins.

Les personnes prioritaires sont le personnel de santé avec une stratégie qui doit s’adapter en fonction des besoins, de l’évolution de la situation et des ressources disponibles.

Les masques chirurgicaux sont destinés aux personnes qui doivent porter ponctuellement un masque ou les professionnels de santé qui ne sont pas dans des structures de prise en charge urgente de la maladie.

Les masques FFP2 sont destinés aux soins d’urgence et pour les personnels hospitaliers, les médecins généralistes et les infirmiers qui doivent le porter tout le long de la journée.

Quels sont les espoirs de traitement ?

Le taux de mortalité est toujours trop élevé (1% des cas) mais il est moindre en comparaison équivalente au virus de la grippe. Le taux est beaucoup plus important, de 30 ù 35% des cas, pour les personnes âgées, fragilisés, malades de pathologies cardio-vasculaires et diabétiques, les immunodéprimés.

Il n’existe aucun traitement spécifique pour les maladies provoquées par les coronavirus humains. Les traitements sont symptomatiques et consistent à prendre des médicaments pour soigner les signes cliniques : antalgiques, antispasmodiques, anti-diarrhéiques, antitussifs…

Il n’existe actuellement aucun vaccin disponible pour se protéger contre l’infection par un coronavirus humain. Toutefois, les scientifiques se mobilisent et devraient trouver un vaccin d’ici un an et demi…

Quelles sont les consignes à respecter ?

Aller voir votre pharmacien pour acheter du paracétamol (3 à 4g/jour maximum) pour combattre la fièvre et courbatures et de la vitamine C ou des compléments alimentaires pour renforcer votre immunité.

Ne pas prendre d’anti-inflammatoires (spifen, advil, spedifen, ibuprofène, kétoprofène, aspirine…) et de cortisone.

Les personnes sous traitement cortisonique au long cours ne doivent en aucun cas arrêter leur traitement. Le bénéfice de la cortisone est supérieur au risque encouru en l’arrêtant.

Port de masque obligatoire pour les personnes fragilisées en contact avec l’extérieur. Mettre des gants pour manipuler les objets.

Demander conseil à votre médecin et ne pas aller aux urgences.

Téléphoner au 15 uniquement en cas de signes de déficiences respiratoires importants.

Soyez responsable et ne faîtes pas courir de risques aux autres y compris de votre entourage et du corps médical. C’est tous ensemble que nous gagnerons la guerre  contre la pandémie !

, , , , , , , , , ,

Une réponse à Le coronavirus c’est quoi ce virus ?

  1. Faure 27 mars 2020 at 18 h 15 min #

    Très bonne analyse et explications de se virus.
    MERCI pour tout ses bon conseils.

Laisser un commentaire