Appelez nous au 05.63.32.30.06
Les feuilles de moringa

Le moringa et la pratique du sport

ACTU SPORT

L’origine du Moringa

Le moringa est un « super-aliment » et grand arbre originaire de l’Inde du Nord. Il est connu sous de nombreuses appellations, tels que l’arbre de pilon, arbre cheval de radis, ou bien arbre d’huile. Il est utilisé pour ses bienfaits santé depuis des milliers d’années. On consomme ses feuilles, qui ont une saveur proche de la salade, ou ses gousses. On le trouve principalement en poudre.

Valeurs nutritives

100g de feuilles fraîches apportent 92 KCal.

Les propriétés

Les vitamines :

  • B1 : soutient une bonne fonction cardiaque.
  • B2 : contribue au métabolisme énergétique, contribue au maintien des globules rouges (oxygénation musculaire) et au métabolisme normal du fer. C’est aussi une vitamine dite « antioxydante »
  • B3 : contribue à réduire la fatigue.
  • B5 : joue un rôle dans le métabolisme énergétique.
  • B6 : contribue à un métabolisme énergétique normal et à la formation normale de globules rouges. Elle aide à réduire la fatigue.
  • B8 : aussi appelée biotine, contribue à un métabolisme énergétique normal.
  • B9 (ou acide folique ou folates) : contribue à la synthèse normale des acides aminés et aide à réduire la fatigue.
  • A : les feuilles séchées de Moringa contiennent 10 fois plus de vitamine A que les carottes. Elle contribue au métabolisme normal du fer.
  • C : les feuilles séchées de Moringa contiennent 15 fois plus que les oranges. La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense. Elle contribue à la formation du collagène pour assurer la fonction normale des os et des cartilages. Elle accroît l’absorption du fer et participe à réduire la fatigue.
  • E : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 25 fois plus que les épinards. La vitamine E joue un rôle dans la protection contre le stress oxydatif facteur de vieillissement cellulaire accéléré.

Les minéraux :

  • Fer : il participe à la bonne formation de globules rouges et contribue au transport de l’oxygène dans l’organisme, en particulier vers les muscles, ce qui permet un meilleur travail musculaire (performance, récupération, etc). Il contribue à réduire la fatigue.
  • Calcium : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 17 fois plus que le lait. Le calcium contribue à une fonction musculaire normale et au maintien d’une bonne ossature.
  • Potassium : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 3 fois plus que les bananes. Le potassium contribue également à une fonction musculaire normale et au maintien de la pression sanguine.
  • Magnésium : en plus de son action décontractante musculaire, joue un rôle dans l’équilibre émotionnel. Il constitue une aide importante pour lutter contre le stress et garder sa détermination mentale au beau fixe. Une action particulièrement intéressante pour les épreuves sportives longues.
  • Manganèse et Sélénium : ils contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif. Le sport accélère, malheureusement, cette source de stress.

Les acides aminés :

  • Leucine, arginine, phénylalanine, valine, lysine, isoleucine, thréonine, tryptophane, histidine, méthionine. Les acides aminés, particulièrement la leucine, l’isoleucine et la valine (BCAA ou acides aminés branchés) sont indispensables à la construction musculaire, aux performances sportives.

Le Moringa et le sport

La pratique sportive régulière nécessite une alimentation riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. La nutrition sportive a pour but de couvrir la dépense énergétique, limiter le risque de courbatures et favoriser une bonne récupération.

Les feuilles de Moringa séchées sont riches en protéines (30%), alliées de la reconstitution musculaire chez le sportif. Les protéines aident à réparer les micro-lésions musculaires provoquées par l’activité sportive. Il est idéal d’en consommer dans les 30 minutes qui suivent l’effort. 

NOS RECETTES

Smoothie recup banamoringa

, , , ,

Une réponse à Le moringa et la pratique du sport

  1. Brigitte 25 juillet 2017 at 21 h 21 min #

    Après avoir utilisé la spiruline, j’ai aussi essayé le moringa qui n’est pas facile à trouver dans le commerce mais qui est tout aussi efficace, riche en protéines végétales également mais surtout en vitamine C qui n’existe pas dans la spiruline.

Laisser un commentaire