Appelez nous au 05.63.32.30.06
La levure de bière et le sportif

L’utilisation de la levure de bière chez le sportif

La levure de bière est un complément alimentaire très appréciée des sportifs ou des personnes qui souhaitent rajouter des vitamines et oligo-éléments dans leur alimentation quotidienne.

Quelle est l’origine de la levure de bière ?

La levure de bière est un champignon microscopique appelée Saccharomyces cereuisiae, très proche de la levure de boulanger. Elle est employée dans la fermentation de la bière d’où son nom. La levure de bière utilisée comme complément alimentaire est inactivée, c’est-à-dire tuée. Lorsque elle est vivante, la levure de bière est utilisée comme probiotique sous le nom de Saccharomyces boulardil, que l’on retrouve dans de nombreuses spécialités à base de probiotiques.

La levure de bière séchée se présente sous forme de poudre, de flocons, de comprimés ou de gélules. Elle est cultivée pour servir de complément alimentaire ou récupérée à partir des résidus de fabrication de la bière. Par fois, la levure de bière est cultivée sur des milieux enrichis en oligoéléments tels que chrome, sélénium, silicium ou magnésium.

Les doses recommandées sont de 2 g, trois fois par jour, mélangés aux aliments pour éviter l’amertume.

Quelles sont les aspects nutritionnels de la levure de bière ?

La levure de bière inactivée est utilisée pour ses propriétés nutritives. Elle est riche en protéines, en oligoéléments comme le chrome et le sélénium ainsi qu’en vitamines du groupe B, en particulier en vitamine B1 (thiamine). Une cuillerée à café de levure de bière représente un apport quotidien neuf fois supérieur aux apports nutritionnels conseillés en thiamine. La levure de bière est parfois proposée pour augmenter l’appétit ou traiter les problèmes de chute des cheveux ou des ongles.

Quels sont les effets indésirables ?

Certaines personnes présentent une intolérance à la levure de bière avec des maux de tête et des flatulences.

Pourquoi  ajouter à son alimentation de la levure de bière ?

Les sportifs ont beau avoir une alimentation très calorique, ils ne sont pas pour autant à l’abri de déficits en vitamines et minéraux, car la « densité nutritionnelle » de beaucoup d’aliments, C’est pourquoi ils doivent recourir à des « super-aliments », à la fois peu caloriques et à forte densité nutritionnelle, comme le germe de blé ou la levure de bière.

La densité nutritionnelle exprime la quantité de vitamines ou minéraux apportée dans une quantité donnée d’aliments. Elle est exprimée an mg pour 1000 calories.

Le besoin en super aliments et forte densité nutritionnelle sont donc important chez le sportif qui souhaite performer dans sa pratique physique quotidienne.

Composition nutritionnelle d’une levure de bière diététique

Nutriment Pour 100g Pour 1 cas (5g) % des besoins quotidiens
Vitamine B1 35mg 1.8mg 128%
Vitamine B9 1mg 0.1mg 50%
Zinc 8.8mg 0.44mg 3%

 

  • La vitamine B1 est la vitamine de l’énergie. On la trouve dans les céréales complètes. Elle est nécessaire au métabolisme des glucides et des protéines, et intervient dans la synthèse des lipides.
    Elle a également un rôle important dans l’assimilation et l’utilisation des sucres, des graisses et des protéines. C’est un catalyseur d’énergie pour l’organisme et elle est utilisée pour les fatigues des personnes ou sportifs. Elle favorise le fonctionnement du système nerveux en intervenant dans la transmission de l’influx nerveux. C’est un stimulant des fonctions cérébrales, d’où son action dans l’attention et la mémoire. Elle permet aussi de lutter contre les problèmes d’irritabilité. Elle ouvre l’appétit et peut être utilisée chez le sportif à la recherche d’une prise de poids. La vitamine B1 favorise le fonctionnement musculaire et est dotée d’une action.
  • La vitamine B9 ou acide folique joue un rôle dans la constitution des globules rouges, de l’ADN ou des cellules musculaires ou osseuses. C’est un composant de base des coenzymes intervenant dans la synthèse des acides aminés. Elle joue un rôle dans la synthèse de l’ADN en participant à la synthèse des purines, ces dernières entrant dans la composition des acides nucléiques ADN et ARN. Elle est nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux central intervenant dans la synthèse de la sérotonine.

Comment les employer ?

La levure existe sous forme de gélules, de paillettes ou de poudre. On les utilise saupoudrés sur des salades, plats, yaourts, muesli, pâtes ou potages. La levure de bière est intéressante à employer lorsque la personne ou le sportif ne maîtrise pas son alimentation, contrainte de manger à l’extérieur, et de ne pas avaler le quota de vitamines et d’oligo-éléments.

Faire une cure de 1 mois à chaque changement de saison et en période de fatigue physique.

Les conseils de notre coach

Attention, la bière ne contient pas de quantités significatives de levure et boire de nombreuses bières après un effort physique n’est pas la solution, le seul avantage étant l’effet diurétique de celle-ci !

L’alimentation du sportif est souvent abondante et hypercalorique mais avec des aliments à faible densité nutritionnelle, type fast-food. Ils sont très riches en glucides et lipides mais pauvres en vitamines, minéraux et oligo-éléments. C’est une situation de déficits dans l’abondance, pas si rare que cela chez le sportif « amateur ». Les déficits les plus courants sont en vitamine B1, chrome, magnésium.

NOS PRODUITS CONSEILS

ARKOGELULE Levure de bière

LACTIBIANE REFERENCE

, , , ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire